41 pays épinglés par l’Union Interparlementaire pour des atteintes aux droits de l’homme des parlementaires

41 pays épinglés par l’Union Interparlementaire pour des atteintes aux droits de l’homme des parlementaires

Plus de 300 parlementaires ont été victimes d’atteintes aux droits de l’homme en 2014, dans 41 pays à travers le monde. Le rapport qui vient d’être publié par l’Union Interparlementaire (UIP) pour 2014 montre que l’Afrique et l’Asie sont les continents où il est le plus dangereux d’être parlementaire.
Détention arbitraire, procès non équitable, violation de la liberté d’expression et suspension illégale de leur mandat parlementaire font partie des violations des droits de l’homme les plus fréquentes.
Le Comité des droits de l’homme des parlementaire a étudié ainsi les cas de 311 parlementaires en 2014, soit 13% de plus qu’en 2013.
Selon Rogier Huizenga, le Responsable du programme des droits de l’homme au sein de l’UIP, cette augmentation peut être le signe que la situation politique se détériore dans un certain nombre de pays, mais aussi que les cas sont mieux documentés…
Lire la suite