420 000 personnes dans le monde meurent chaque année après avoir ingéré des aliments contaminés

420 000 personnes dans le monde meurent chaque année après avoir ingéré des aliments contaminés
Le 7 juin, la Journée internationale de la sécurité sanitaire des aliments qui vise à attirer l’attention et inspirer l’action pour prévenir, détecter et gérer les risques d’origine alimentaire, invite tous les groupes à agir y compris les pays et les décideurs, le secteur privé, la société civile, les Nations Unies et le grand public.

La sécurité sanitaire des aliments est une responsabilité partagée des gouvernements, des producteurs et des consommateurs. L’accès à des quantités suffisantes d’aliments sûrs est indispensable pour la santé; pour atteindre cet objectif tout le monde a un rôle à jouer afin de s’assurer que la nourriture que nous consommons est sûre et ne nuira pas à notre santé. Les maladies d’origine alimentaire sont généralement de nature infectieuse ou toxique. Souvent invisibles à l’œil nu, elles pourraient être causées par des virus, des parasites ou des substances chimiques qui entrent dans le corps par le biais d’aliments ou d’eau ayant subi une contamination.

Selon les estimations onusiens, avec 600 millions de cas de maladies d’origine alimentaire par an les aliments impropres à la consommation représentent une menace pour la santé humaine et les économies et touchent de manière disproportionnée les personnes vulnérables et marginalisées, notamment les femmes, les enfants, les populations en proie à des conflits et les migrants. Près de 420 000 personnes dans le monde meurent chaque année après avoir ingéré des aliments contaminés, et que les enfants de moins de 5 ans supportent 40 pour cent de la charge imputable aux maladies d’origine alimentaire, ce qui inclut 125 000 décès par an, selon l’ONU.

Le 7 juin, la Journée internationale de la sécurité sanitaire des aliments vise à attirer l’attention et inspirer l’action pour prévenir, détecter et gérer les risques d’origine alimentaire. Cette Journée est l’occasion de redoubler d’efforts pour s’assurer de la sécurité sanitaire de nos aliments, d’intégrer la sécurité sanitaire des aliments dans l’ordre du jour public, et de réduire la charge des maladies d’origine alimentaire dans le monde.

www.un.org