5 ans de prison pour l’opposant égyptien Alaa Abdel Fattah

5 ans de prison pour l’opposant égyptien Alaa Abdel Fattah

Un tribunal égyptien a condamné lundi à cinq ans de prison, Alaa Abdel Fattah, pour des violences qui avaient eu lieu lors d’une manifestation non-autorisée.

Figure du soulèvement qui a chassé du pouvoir le président Hosni Moubarak début 2011, l’opposant et blogueur a été arrêté en octobre dernier. Affaibli par une grève de la faim, il a dû être hospitalisé le mois dernier.

Adoptée en 2013, la loi sur les manifestations est dénoncée par les organisations de défense des droits de l’homme comme un recul en matière de respect des libertés publiques par rapport aux acquis du soulèvement populaire de 2011.

A l’annonce du verdict, plusieurs sympathisants d’Alaa Abdel Fattah ont scandé “A bas le régime militaire”…