7 civils tués dans l’opération américaine au Yémen

7 civils tués dans l’opération américaine au Yémen

Selon un chef de tribu yéménite sept civils avaient été tués dans l’opération américaine de sauvetage ratée ayant coûté la vie à deux otages américain et sud-africain.
“Nous appelons le gouvernement à Sanaa à examiner l’affaire des sept civils tués et celle d’une femme et d’un enfant blessés lors de l’opération de sauvetage, afin de les dédommager”, a déclaré à l’AFP cheikh Tarek Férid al-Daghari, dont le clan appartient à la tribu des Al-Awlaki, influente dans la province de Chabwa (sud-est).
Les autorités yéménites n’ont pas fait état de victimes civiles après l’opération durant laquelle Luke Somers, un photojournaliste américain de 33 ans kidnappé en septembre 2013 à Sanaa, et Pierre Korkie, un enseignant sud-africain retenu depuis mai 2013, “ont été assassinés par les terroristes de l’Aqpa” (Al-Qaïda dans la péninsule arabique).