Algérie: des manifestants hostiles à l’exploitation du gaz de schiste, 40 policiers blessés

Algérie: des manifestants hostiles à l’exploitation du gaz de schiste, 40 policiers blessés

Quarante policiers ont été blessés dimanche dans des heurts avec des manifestants hostiles à l’exploitation du gaz de schiste à In-Salah, dans le Sahara algérien (sud), a annoncé le ministère de l’Intérieur.

“La ville d’In-Salah a connu (dimanche), des incidents touchant l’ordre public, initiés par un groupe de jeunes contestant les opérations d’exploration du gaz de schiste dans cette région”, a précisé le ministère dans un communiqué.

Selon cette source, ces heurts ont “provoqué des blessures à 40 policiers, dont deux grièvement atteints”.

Les protestataires ont incendié le siège de la daïra (sous-préfecture) d’In-Salah et la résidence du chef de daïra, une partie d’un dortoir des forces de l’ordre et un camion de la police (…)

L’Algérie possède les quatrièmes réserves mondiales récupérables de gaz de schiste, après les Etats-Unis, la Chine et l’Argentine.
AFP