Arabie saoudite : Un poète condamné à mort pour apostasie

Arabie saoudite : Un poète condamné à mort pour apostasie

Un poète palestinien a été condamné à mort par un tribunal saoudien pour apostasie, selon l’organisation Human Rights Watch (HRW).

Ashraf Fayadh, arrêté une première fois en 2013 par la police religieuse à Abha, dans le sud-ouest du pays, a été de nouveau interpellé puis jugé début 2014.

D’après Adam Coogle, spécialiste du Moyen-Orient chez HRW, le Palestinien a été condamné en première instance à quatre ans de prison et 800 coups de fouet. La peine capitale lui a été infligée en appel.

“J’ai lu les verdicts de ses procès en 2014 devant un premier tribunal puis celui du 17 novembre. Il est tout à fait clair qu’il a été condamné à mort pour apostasie”, a-t-il ajouté…

Reuters