Bahreïn: l’opposition chiite boycotte l’élection

Bahreïn: l’opposition chiite boycotte l’élection

L’opposition chiite, Le Wefaq, a boycotté des scrutins législatifs et municipaux de Bahreïn. Elle estime que le nouveau Parlement ne disposera pas de suffisamment de prérogatives et que le découpage électoral continue de favoriser les sunnites. Au total, 419 candidats sont en lice, 266 pour le Parlement et 153 pour les conseils municipaux.
Base de la Ve Flotte américaine, Bahreïn a été secoué en 2011 par un mouvement issu des “printemps arabes”. Les chiites, majoritaires, avaient notamment réclamé à cette occasion la fin des discriminations dont ils se disent victimes de la part du pouvoir détenu par la dynastie sunnite des Khalifa.
Le Wefaq, principale composante de l’opposition chiite bahreïnie, a été interdit d’activité fin octobre pour une durée de trois mois. Dans un communiqué, il fustige le nouveau découpage électoral qui “divise la société sur des bases sectaires et raciales.”
Reuters