Boko Haram sème la terreur jusqu’au Tchad, 5 morts

Boko Haram sème la terreur jusqu’au Tchad, 5 morts

Les terroristes de Boko Haram sont entrés 13 février, pour la première fois au Tchad attaquant le premier village à la frontière. De nombreux nigérians qui avaient fui les terroristes avaient trouvé refuge ici. L’attaque a fait au moins cinq morts.

Au Nigeria, Boko Haram fait toujours aussi peur. Le dernier assaut de ce groupe terroriste a eu lieu au nord-est du Nigeria, à Gombe, ville de 300 000 habitants. Ils ont appelé au boycott des élections générales fin mars. Après leur départ, un couvre-feu a été déclaré dans tout l’État.

Au Nigeria comme au Tchad et même au nord du Cameroun, on craint la volonté d’expansion de Boko Haram, qui semble sans limite.Les habitants sont choqués.

“Je n’arrive pas à manger. Je dors à peine. De jour comme de nuit, je les vois, je les imagine”, confie un homme à France 3. Goodluck Jonathan, le président nigérian, demande l’aide des États-Unis face à la menace Boko Haram…
Francetv info