Boko Haram: un attentat-suicide frappe le Cameroun

Boko Haram: un attentat-suicide frappe le Cameroun

Un double attentat-suicide a de nouveau frappé dimanche l’Extrême-Nord du Cameroun, tuant au moins neuf personnes, au lendemain d’une autre attaque, particulièrement meurtrière, au Tchad attribuée aux terroristes nigérians de Boko Haram.

Deux femmes kamikazes se sont fait exploser vers 06H00 (05H00 GMT) dans le village de Kangaleri, à une trentaine de kilomètres de Mora, dans la province de l’Extrême-Nord, selon une source sécuritaire et un responsable local.

La première femme a tué neuf personnes dans un petit restaurant, tandis que la seconde s’est fait exploser seule, sans faire de morts, a expliqué ce dernier. Parmi les 29 blessés, plusieurs sont actuellement dans un état “très grave”.

Boko Haram, dont l’insurrection a fait au moins 17.000 morts et plus de 2,5 millions de déplacés depuis 2009, est tenu pour responsable de la mort de plus de près de 1.300 personnes depuis la prise de fonctions du nouveau président nigérian Muhammadu Buhari le 29 mai.

AFP