Centrafrique: Les besoins humanitaires au nord de Bangui

Centrafrique: Les besoins humanitaires au nord de Bangui

La Coordonnatrice humanitaire principale en République centrafricaine, Claire Bourgeois a effectué la semaine dernière une visite dans deux préfectures au nord de la capitale Bangui pour évaluer la réponse humanitaire et identifier les besoins prioritaires.
« A Dekoa (préfecture de Kémo), les acquis récents de stabilité témoignés par la diminution du nombre de personnes déplacées, la réouverture du centre de santé et du marché, doivent être consolidés », a souligné Mme Bourgeois dans un communiqué de presse publié mercredi. « Le travail réalisé par la mission catholique pendant les moments forts de la crise, en accueillant les personnes déplacées et en leur fournissant les premiers soins, est à remercier.»
A Kaga Bandoro, dans la préfecture de Nana Gribizi, où l’hôpital préfectoral et les sites spontanés ont été visités, les besoins urgents identifiés sont la sécurité dans la zone, les besoins alimentaires, les abris, l’éducation et les non vivres, a précisé le Bureau des Nations Unies pour la coordination des affaires humanitaires (OCHA)…
La République centrafricaine continue de faire face à une grande crise humanitaire. Environ 2,7 millions de personnes sur 4,6 millions d’habitants dans le pays, ont besoin d’une assistance humanitaire.
Lire la suite