Chili : trois vidéos chocs pour réclamer le droit à l’avortement

Chili : trois vidéos chocs pour réclamer le droit à l’avortement

Le Chili est l’un des pays les plus conservateurs au monde en matière d’avortement. Les femmes n’ont pas le droit de mettre fin à leur grossesse, pour quelque raison que ce soit. Alors, pour appuyer le projet de loi autorisant l’IVG en cas de viol, de danger pour la mère ou de fœtus non-viable qui doit être discuté cette année, l’ONG Miles a mis en ligne début avril une série de faux tutoriels.

Des femmes y expliquent comment avorter en se jetant dans un escalier, sous les rues d’une voiture ou à l’aide d’une borne incendie. Chaque vidéo se termine par le même message : “Au Chili, l’avortement accidentel est le seul type d’avortement qui n’est pas un crime. Le Parlement chilien discute toujours de la légalisation [de l’IVG]. Soutenez la loi et mettez fin à la discussion.” “Ce que nous voulons, c’est que les avortements se fassent dans de bonnes conditions”, explique Claudia Dides, directrice de Miles, vendredi 29 mai au Guardian (en anglais). Selon l’ONG, 120 000 avortements clandestins sont pratiqués chaque année au Chili (…)

 

Lire la suite sur Francetv info