Chine : les écoles suspendent leurs “activités en extérieur” à Pékin pour cause de sévère pollution

Chine : les écoles suspendent leurs “activités en extérieur” à Pékin pour cause de sévère pollution

Les établissements scolaires de Pékin vont suspendre pour trois jours toutes leurs activités en extérieur, en raison de nouveaux pics de pollution atmosphérique, ont annoncé dimanche les médias officiels, une semaine après un cauchemardesque épisode d'”airpocalypse” dans la capitale chinoise.

“Les jardins d’enfants, écoles primaires et établissements secondaires devront suspendre leurs activités conduites en extérieur de lundi à mercredi”, en raison d’une nouvelle “alerte orange” émise par les autorités, a indiqué l’agence étatique Chine nouvelle, citant le bureau municipal de l’Education…

Pékin avait déjà déclenché le weekend dernier l'”alerte orange”, son niveau d’alerte pollution le plus élevé cette année, et les autorités avaient enjoint les habitants à “éviter le plus possible de sortir”…

Premier pollueur mondial, la Chine a annoncé mercredi son intention de réduire de 60% les rejets des “principaux polluants” de ses centrales au charbon d’ici 2020, en modernisant leurs infrastructures.

Dévoilée alors que la conférence sur le climat (COP21) bat son plein à Paris, cette annonce du gouvernement vise surtout –de l’avis des analystes– à apaiser quelque peu l’exaspération populaire.

AFP