Daesh exécute 17 personnes après la prise de la cité syrienne de Palmyre

Daesh exécute 17 personnes après la prise de la cité syrienne de Palmyre

Les terroristes du groupe Daesh (EI) ont exécuté au moins 17 personnes, en majorité des civils qui travaillaient pour le conseil administratif local, à Palmyre, cité antique syrienne dont ils se sont emparés jeudi.

Selon l’OSDH, au moins 460 personnes ont été tuées dans la bataille de Palmyre, lancée le 13 mai par l’EI. Parmi les victimes, au moins 49 ont été exécutées par Daesh, dont neuf enfants.

En s’emparant de Palmyre, cité antique vieille de plus de 2.000 ans et véritable carrefour routier qui ouvre sur le grand désert syrien frontalier de l’Irak, l’EI se rend désormais maître de la moitié du territoire Syrien et menace Homs, la troisième ville du pays en guerre.

AFP