Dégradation de la situation humanitaire dans l’est de l’Ukraine

Dégradation de la situation humanitaire dans l’est de l’Ukraine

Le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) se dit extrêmement préoccupé par la situation humanitaire qui s’aggrave dans l’est de l’Ukraine, en particulier dans les zones contrôlées par les forces anti-gouvernementales.

Selon William Splindler un porte-parole du HCR, le manque d’accès aux prestations sociales et aux services précédemment fournis par les autorités centrales a considérablement aggravé les conditions de vie de la population civile.

Les conditions au nord de la région de Donetsk et à Luhansk sont particulièrement dégradées, avec de fréquentes pénuries d’eau et d’électricité du fait des bombardements et des tirs de roquettes. Des bombardements intenses entraînant la mort de civils sont toujours signalés, en particulier autour de la ville de Debaltseve qui a été le théâtre de violents combats en janvier et février, selon l’agence onusienne (…)

Le nombre des personnes déplacées par le conflit en Ukraine est désormais de 1,1 million. Par ailleurs, le nombre total des Ukrainiens ayant déposé une demande d’asile, de permis de séjour ou d’autres formes de séjour légal dans les pays voisins s’élève à 674.300, dont 542.800 en Russie et 80.700 en Biélorussie.

un.org