Deux attentats suicides par des membres de l’EI en Syrie

Deux attentats suicides par des membres de l’EI en Syrie

Le principal parti politique kurde de Turquie a accusé samedi le gouvernement d’Ankara de fermer les yeux sur la présence de combattants de l’Etat islamique sur son sol après une attaque menée par des kamikazes contre la ville syrienne de Kobani, située à la frontière turque.

Un des kamikazes a utilisé une voiture qui venait apparemment de Turquie.

Selon l’Observatoire syrien pour les droits de l’homme, quatre djihadistes de Daesh (EI) se sont fait exploser samedi à Kobani, provoquant des affrontements dans toute la ville qui ont fait 30 morts, …

Selon Idris Nassan, un responsable kurde de Kobani, les tireurs embusqués de l’EI se cachent dans les silos à grains du côté turc de la frontière et, de là, tirent sur la ville…

Reuters