Deux fosses communes découvertes en Irak

Deux fosses communes découvertes en Irak
 
 
Ce mardi 9 septembre, les forces kurdes d’Irak ont découvert une fosse commune avec les restes de 35 personnes dans le village de Barzank à 5 km de la localité pétrolifère de Zumar à Ninive, la province dont le chef-lieu est Mossoul.
 
D’après Saïd Memo, porte-parole du Parti démocratique du Kurdistan (PDK), les victimes seraient des êzidis, une communauté kurdophone aux croyances pré-islamiques dérivées du zoroastrisme. L’appartenance ethno-religieuse des victimes aurait été identifiée à partir de leurs vêtements typiquement êzidis.
 
Des médecins légistes dépêchés depuis Duhok procèdent actuellement à l’identification des corps des victimes. A ce jour, 17 d’entre eux ont été déterrés.
 
D’après l’enquête préliminaire, ces personnes ont été exécutées par des membres du groupe terroriste autoproclamé “Etat islamique” (EI), appelé également ISIS ou “Daech” connu pour sa cruauté. 
 
Parmi les victimes, les médecins légistes ont identifiés plusieurs enfants de moins de 15 ans.
 
Par ailleurs, à Hamidat, toujours dans la province de Ninve, la chaîne iranienne Press TV a fait état de la découverte d’un charnier contenant 500 corps.
 
D’après une source gouvernementale, les victimes seraient des Kurdes qui furent d’abord détenus dans la prison de Badoush.
La prison de Badoush a été prise par l’Etat islamique le 10 juin dernier des suites de la conquête de la ville de Mossoul.

Write a Comment

Only registered users can comment.