Droits des travailleurs humanitaires toujours bafoués

Droits des travailleurs humanitaires toujours bafoués

Dans des attaques et des violences de 2013, 155 travailleurs humanitaires ont été tués, 171 grièvement blessés et enfin, 134 autres enlevés. Ce nouveau triste record représente une hausse de 66 % sur l’année précédente.
Selon des chiffres récemment publiés par le centre de recherches Humanitarian Outcomes, les trois quarts des violences se sont produites en Afghanistan, en Syrie, au Soudan du Sud, au Pakistan et au Soudan. Avec 81 morts, l’Afghanistan est considéré comme le pays le plus dangereux en 2013.
Bien que la gestion des risques pour les opérations humanitaires ait fait des progrès, la voie pour protéger efficacement les travailleurs humanitaires n’a pas encore été trouvé. Malheureusement, les premiers chiffres publiés sur le nombre de victimes pour 2014 suggèrent que les humanitaires continuent de mener leur travail avec de gros risque.

Write a Comment

Only registered users can comment.