Egypte: au moins 6 policiers blessés dans un attentat au Caire

Egypte: au moins 6 policiers blessés dans un attentat au Caire

Au moins six policiers ont été blessés au Caire dans la nuit de mercredi à jeudi par l’explosion d’une voiture piégée visant leur commissariat, alors que l’Egypte est en proie à une vague d’attentats des terroristes de Daesh (EI).

L’attaque a été perpétrée dans un quartier du nord de la capitale contre un commissariat de la Sécurité d’Etat, un service de la police.

Le ministère de l’Intérieur a rapporté dans un communiqué qu’”Un inconnu a stoppé brutalement sa voiture devant le bâtiment, en est sorti et a sauté sur une moto pour prendre la fuite, puis la voiture a explosé”.

Le 11 juillet, Province du Sinaï a perpétré un attentat à la voiture piégée visant le consulat d’Italie au Caire, tuant un passant. Et le 13 août, le groupe terroriste Ansar Beït al-Maqdess ayant déjà fait allégeance à l’EI, a annoncé avoir décapité un jeune Croate travaillant pour une compagnie française enlevé fin juillet non loin du Caire, un an après avoir revendiqué le meurtre d’un Américain dans la même zone.

M. Sissi a promulgué cette semaine une nouvelle loi antiterroriste aussitôt dénoncée par les organisations de défense des droits de l’Homme comme “liberticide”. Même Washington, principal pourvoyeur d’armes et de fonds de l’armée égyptienne, s’est aussi déclaré “inquiet” des éventuels “effets néfastes” de cette loi “sur les droits de l’Homme et les libertés fondamentales”.

AFP