En Irak, plus de 90 000 personnes ont fui les combats dans la région de Ramadi

En Irak, plus de 90 000 personnes ont fui les combats dans la région de Ramadi

D’après les rapports onusiens, plus de 90 000 personnes ont fui les combats entre les forces gouvernementales irakiennes et Daesh (EI) dans la région de Ramadi, à l’ouest de Bagdad.

« Notre priorité est de livrer de l’aide d’urgence – nourriture, eau et abris – aux populations en fuite », a déclaré Lise Grande, coordinatrice humanitaire pour l’ONU en Irak.

Au moins 2,7 millions de personnes ont été déplacées par les violences en Irak depuis le début de l’année 2014, dont un demi-million d’habitants de la province d’Al-Anbar, région aride à majorité sunnite qui s’étend de l’ouest de Bagdad aux frontières avec la Syrie, la Jordanie et l’Arabie saoudite (…)