Etats-Unis : une femme exécutée malgré les efforts de ses avocats pour obtenir un sursis

Etats-Unis : une femme exécutée malgré les efforts de ses avocats pour obtenir un sursis

L’Etat américain de Géorgie a exécuté, dans la nuit de mardi à mercredi 30 septembre, Kelly Renee Gissendaner, première femme à être tuée de cette façon depuis 1945 dans cet Etat du Sud américain.

L’exécution a été repoussée dans un premier temps, ses avocats ayant lutté jusqu’au dernier instant pour obtenir un sursis. Finalement, « à 0 h 21 [5 h 21 heure française], suivant l’ordre de la cour, Kelly Gissendaner a été exécutée conformément à la loi », a annoncé l’administration pénitentiaire de l’Etat de Géorgie, ajoutant qu’« elle a émis une dernière déclaration et a demandé à faire une prière ».

Cette femme de 47 ans avait été reconnue coupable d’avoir comploté avec son amant pour assassiner son mari, en 1997.

Cour d’appel fédérale, cour suprême de Géorgie, Cour suprême nationale : toutes les instances judiciaires sollicitées par les défenseurs de la condamnée ont rejeté les recours et ont refusé de lui accorder un sursis.

L’appel à la clémence lancé il y a cinq jours par le pape François lui-même devant le Congrès américain n’y a rien fait non plus.(…)
lemonde.fr