Éthiopie : la famine s’aggrave au Tigré et l’accès à l’aide humanitaire en question

Éthiopie : la famine s’aggrave au Tigré et l’accès à l’aide humanitaire en question
Selon l’ONU et le Programme alimentaire mondial (PAM), 5,2 millions éthiopiens , soit 91 % de la population du Tigré, ont besoin d’une aide alimentaire d’urgence.

Cinq jours après la prise de la capitale régionale Mekele par les Forces de défense du Tigré, la communauté internationale s’inquiète de la situation humanitaire dramatique sur place. Plus de 400 000 personnes sont en situation de famine, et 1,8 million de personnes supplémentaires sont au bord de la famine, selon l’ONU.

Certains suggèrent que les chiffres sont encore plus élevés, 33 000 enfants souffrent de malnutrition sévère”, a prévenu, le secrétaire général adjoint par intérim aux Affaires humanitaires de l’ONU, Ramesh Rajasingham.

Selon l’ONU et le Programme alimentaire mondial (PAM), 5,2 millions de personnes, soit 91 % de la population du Tigré, ont besoin d’une aide alimentaire d’urgence.

L’ONU exhorte les rebelles à appliquer le cessez-le-feu décrété par l’Éthiopie. Malgré l’annonce, d’un “cessez-le-feu unilatéral” par le gouvernement éthiopien, les rebelles ont continué leur progression.