Grèce : citoyens et ONG vont au secours des réfugiés par milliers

Grèce : citoyens et ONG vont au secours des réfugiés par milliers

Dans la salle d’attente du terminal 2 du port du Pirée, envahie par des centaines de familles de réfugiés, une dizaine de volontaires s’affairent autour d’une table installée à la va-vite : 200 bols de soupe chaude et du pain sont prêts à être distribués.

“Nous nous sommes organisés via Facebook. Nous avons décidé de préparer cette soupe chez nous et de l’amener pour aider les réfugiés”, raconte à l’AFP Eleni, une quinquagénaire arrivée à bord d’un fourgon avec d’autres volontaires depuis le centre d’Athènes, à 9 km de là.

A l’instar de nombreux citoyens arrivant au Pirée ces derniers jours avec des charriots pleins de bouteilles d’eau, de croissants ou de lait pour les enfants, le groupe d’Eleni est sensibilisé par les reportages quotidiens des médias.

“Refugees welcome to Pireaus”, pouvait-on lire sur une énorme pancarte à l’entrée des terminaux 1 et 2 où 3.000 personnes – Syriens, Irakiens, Iraniens et Afghans – se massaient vendredi, selon le Haut-commissariat pour les réfugiés (HCR) de l’ONU.

La majorité sont là depuis deux jours, après avoir débarqué des ferries en provenance des îles grecques, principale porte d’entrée des migrants en Europe. Couvertures par terre, les familles sont accroupies avec des enfants dans les bras. Les plus chanceux dorment sous des tentes. (…)

Lire la suite sur AFP