Guerre contre Boko Haram: 71 soldats tchadiens tués en deux mois

Guerre contre Boko Haram: 71 soldats tchadiens tués en deux mois

Selon le chef d’état-major de l’armée tchadienne Soixante et onze soldats tchadiens ont été tués et 416 blessés, depuis le déclenchement début février d’une offensive contre les islamistes nigérians de Boko Haram, soit environ 10% des effectifs engagés mis hors de combat.

Le Tchad n’a jamais indiqué officiellement le nombre total de soldats engagés dans la guerre contre les terroristes nigérians, mais selon des sources militaires, les effectifs sont de l’ordre de 5.000 hommes.

Le 3 avril, le chef d’état-major tchadien avait jugé que la “capacité de nuisance” de Boko Haram avait été réduite “au maximum” après la prise par les forces tchado-nigériennes de Malam Fatori dans le nord-est du Nigeria.