Guinée : Cinq blessés lors de manifestations à Conakry

Guinée : Cinq blessés lors de manifestations à Conakry

Au moins cinq personnes ont été blessées lundi à Conakry par des tirs qui ont éclaté lors de manifestations de l’opposition contre le calendrier électoral fixé par le pouvoir et les violences dont l’opposition se dit victime.

Des partisans de l’opposition ont érigé des barricades et brûlé des pneus dans la nuit de dimanche à lundi dans des quartiers de Conakry – Yimbaya, Hamdallaye et Wanindara – considérés comme des bastions de l’opposition.

Les forces de sécurité sont intervenues pour dégager les rues, tirant des gaz lacrymogènes contre les manifestants qui leur lançaient des pierres.

Plusieurs témoins ont fait état de coups de feu et un porte-parole du gouvernement a confirmé que les blessés, atteints par des balles, avaient été admis dans deux hôpitaux de la capitale (…)

Les élections présidentielle et législatives qui ont eu lieu depuis 2010, année durant laquelle le pays a émergé de plusieurs décennies de régime militaire, ont été suivies par des mois de violences.
Reuters