Huit chiites tués dans une attaque contre leur bus au Pakistan

Huit chiites tués dans une attaque contre leur bus au Pakistan

Huit musulmans chiites ont été tués lors d’une attaque contre leur bus dans un marché en périphérie de Quetta, la capitale du Baloutchistan, dans le sud-ouest du Pakistan, a indiqué la police locale. Cette province est en proie à des violences sectaires.

Cette attaque a été perpétrée par deux hommes armés ayant pris rapidement la fuite. Elle intervient à l’approche, ce week-end, du début du mois musulman de Mouharram, marqué par de nombreuses processions de la communauté chiite, cible régulière d’attaques par des extrémistes sunnites au Pakistan.

Selon un haut responsable de la police locale, “neuf chiites de l’ethnie hazara étaient assis à l’arrière d’un minibus après avoir acheté des légumes dans un marché lorsque deux hommes ont ouvert le feu sur eux à l’arme automatique (…) Huit chiites sont morts et un autre a été blessé”, a-t-il ajouté.

Régulièrement endeuillé
La province du Baloutchistan est régulièrement endeuillée par des attaques de groupes sunnites radicaux contre la minorité chiite qui représente environ 20% de la population du Pakistan, géant de plus de 180 millions d’habitants.

Au cours des deux dernières années, un millier de chiites ont ainsi été tués, en particulier des chiites de l’ethnie hazara, marquée par des traits asiatiques qui la rendent plus facile à repérer par les extrémistes.