Human Rights Watch dénonce « les tortures des détenus » par le régime bahreïni

Human Rights Watch dénonce « les tortures des détenus » par le régime bahreïni

Human Rights Watch a critiqué le régime Al Khalifa de Bahreïn pour “mauvais traitements et la torture” des détenus lors d’interrogatoires.

Dans un rapport de 84 pages publié dimanche, l’organisation de défense des droits de l’homme a déclaré que les techniques employées par le régime bahreïni n’est qu’une violation de ses obligations en tant qu’État partie à la Convention des Nations Unies contre la torture et autres peines ou traitements cruels, inhumains (Convention contre la torture).

Bien que Bahreïn ait déjà affirmé qu’il avait mis fin à torturer les prisonniers, le récent rapport révèle qu’il utilise encore des techniques brutales d’interrogatoire que la Commission d’enquête indépendante de Bahreïn (BICI) a documentées dans son rapport Novembre de 2011.

Le régime de Manama continue d’arrêter les manifestants pour faire taire les voix de l’opposition et intimider les gens dans le but de mettre un terme à des rassemblements et des manifestations.

Depuis le mi-Février 2011, des milliers de manifestants anti-régime ont eu lieu dans les rues de ce petit royaume du Golfe Persique, appelant à la famille Al Khalifa à quitter le pouvoir.