Irak: attentat suicide contre les chiites, trois morts

Irak: attentat suicide contre les chiites, trois morts

Selon des sources des services médicaux et de sécurité, trois chiites ont péri dans un attentat suicide à Samarra dans la première attaque de ce type depuis juin contre cette ville située à 110 km au nord de Bagdad.

Samarra abrite un mausolée chiite cible en 2006 d’un attentat qui l’avait partiellement détruit, déclenchant un conflit sanglant entre chiites et sunnites avec des dizaines de milliers de morts.

La nouvelle attaque a été menée par un kamikaze lundi soir contre un point de contrôle à l’entrée d’une école du centre de Samarra faisant office de caserne pour des miliciens.

Treize personnes ont également été blessées dans cet attentat, selon un capitaine de police. Un médecin a confirmé le bilan.

Il s’agit du premier attentat suicide à Samarra depuis le lancement en juin de l’offensive fulgurante des extrémistes sunnites du groupe jihadiste Daesh (EI) qui se sont emparés de pans entiers du territoire irakien.