La Corée du Nord: situation des droits de l’homme sous le feu des critiques onusiennes

La Corée du Nord: situation des droits de l’homme sous le feu des critiques onusiennes

La Corée du Nord doit s’attendre à être clouée au pilori lundi à l’ONU pour ses violations des droits de l’homme. Dix des 15 pays membres du Conseil de sécurité ont réclamé la réunion de cette session spéciale du Conseil consacrée aux exactions commises par la dictature communiste, malgré des objections de la Russie et surtout de la Chine, alliée de Pyongyang.
La Corée du Nord fait déjà l’objet de sanctions internationales pour ses tirs de missiles balistiques et trois essais nucléaires mais c’est la première fois que le Conseil se réunit spécifiquement sur ce dossier.
Un rapport de l’ONU publié en février a confirmé une série d’atrocités “sans égal” en Corée du Nord: travail forcé, viols, exécutions sommaires. L’Assemblée générale de l’ONU a alors demandé au Conseil de saisir la Cour pénale internationale, afin de mettre Pyongyang en accusation pour crimes contre l’humanité….
AFP