La lutte anti-Ebola est aussi un combat contre les «inégalités» Nord-Sud

La lutte anti-Ebola est aussi un combat contre les «inégalités» Nord-Sud

Le combat contre Ebola est également celui contre « l’inégalité » Nord-Sud en termes d’accès aux soins et révèle des « erreurs » déjà commises dans la prévention du sida, a estimé ce mercredi le président de la Banque mondiale Jim Yong Kim.

« La bataille contre l’infection est un combat sur de nombreux fronts, avant tout pour les vies humaines et la santé. Mais c’est aussi une lutte contre l’inégalité », a déclaré le dirigeant dans un discours à Washington, estimant que la communauté internationale n’agissait pas « assez vite » pour freiner l’épidémie.

Selon M. Kim, lui-même docteur spécialisé sur les maladies infectieuses, les « infrastructures et le savoir-faire » nécessaires pour traiter les malades et contenir Ebola existent dans les pays à haut et moyen revenu.

« Mais, au cours des dernières années, nous avons échoué à les rendre accessibles dans des populations disposant de bas revenus en Guinée, au Liberia et en Sierra Leone », les foyers de l’épidémie actuelle, a déclaré le président de la Banque mondiale.

La Banque mondiale a déjà annoncé la mobilisation de 400 millions de dollars pour freiner l’épidémie.

Write a Comment

Only registered users can comment.