La pénurie alimentaire, autre crise qui menace les pays touchés par le virus Ebola

La pénurie alimentaire, autre crise qui menace les pays touchés par le virus Ebola

L’Organisation des Nations Unies s’est récemment alarmé du risque de pénurie alimentaire dans les pays touchés par le virus Ebola. Les inquiétudes de la communauté internationale sur la sécurité alimentaire sont issues de l’interruption du commerce transfrontalier et généralement des pénuries dues à l’épidémie.
Selon l’Organisation des Nations Unies pour l’agriculture (FAO), l’accès à la nourriture est actuellement devenu un grave problème pour les pays concernés et leurs voisins. En outre, l’insécurité alimentaire pourrait s’aggraver dans les mois à venir.
D’après le dernier bilan de l’Organisation Mondiale de la santé (OMS), plus de 1550 personnes sont morts de cette épidémie : au Liberia (694), en Guinée (430) et en Sierra Leone (422). L’OMS a annoncé que pour maitriser la propagation du virus – qui risque de toucher 20 000 personnes – il faudra au moins 373 millions d’euros et un travail de six à neuf mois.
Malheureusement après six mois de lutte contre ce virus, la communauté internationale n’arrive toujours pas à bloquer les menaces transnationales.

Write a Comment

Only registered users can comment.