Le Cameroun visé par de nouveaux attentats-suicides, au moins 7 morts

Le Cameroun visé par de nouveaux attentats-suicides, au moins 7 morts

Au moins sept personnes ont été tuées dimanche au Cameroun lors d’un double attentat-suicide, à nouveau commis dans l’Extrême-Nord, région frontalière des bastions des terroristes de Boko Haram, au moment où s’accélèrent les préparatifs de déploiement d’une force régionale anti-terroriste.

La double attaque a visé dimanche matin la ville de Kolofata, située non loin de Kerawa, également frappée le 3 septembre par un double attentat ayant fait de 20 à 40 morts selon les sources.

Les attaques de Kolofata portent à neuf le nombre d’attentats-suicides ayant frappé depuis juillet l’Extrême-Nord du Cameroun, frontalier des fiefs nigérians de Boko Haram. Une centaine de personnes ont péri dans ces attentats.

Outre des attentats, Boko Haram mène régulièrement depuis deux ans dans cette région des opérations meurtrières de harcèlement des forces de sécurité camerounaises et des raids contre des villages.
Selon l’ONU, les violences islamistes et leur répression ont fait au moins 15.000 morts et plus de deux millions de déplacés depuis 2009.
AFP