Le chef de l’ONU condamne des attentats sanglants à Homs

Le chef de l’ONU condamne des attentats sanglants à Homs

Le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, a condamné mercredi dans les termes les plus forts des attentats à la bombe qui ont frappé la ville de Homs, en Syrie, et qui auraient fait 39 morts, dont 30 écoliers âgés de six à neuf ans.

M. Ban a dénoncé la « très grande perversité » de ces attentats, a dit son porte-parole dans une déclaration à la presse.

« Le Secrétaire général appelle de nouveau toutes les parties prenantes à ce conflit brutal et sanglant à cesser immédiatement l’usage aveugle de tous les types d’armes. Le Secrétaire général appelle tous les acteurs syriens, régionaux et internationaux à redoubler d’efforts pour mettre fin à cet horrible conflit et aider à parvenir à une solution politique attendue depuis longtemps », a-t-il ajouté.

Le Secrétaire général a présenté ses plus sincères condoléances aux familles endeuillées et a souhaité un prompt rétablissement aux personnes blessées dans les attentats de ce mercredi.

ONU

Related Articles

Write a Comment

Only registered users can comment.