Le groupe EI menace de tuer 2 otages japonais

Le groupe EI menace de tuer 2 otages japonais

Dans une nouvelle vidéo le groupe terroriste Daesh (EI) a menacé d’exécuter deux otages japonais qu’il affirme détenir et réclame une rançon de 200 millions de dollars au gouvernement nippon pour sauver leur vie.

Tokyo a rapidement réagi en affirmant qu’il ne céderait pas face au terrorisme. “La position de notre pays de combattre le terrorisme sans plier demeure inchangée”, a déclaré le porte-parole du gouvernement, Yoshihide Suga.

Le Premier ministre japonais Shinzo Abe a exigé la libération immédiate des deux otages japonais. “Je suis indigné au plus haut point par un tel acte”, a-t-il dit à la presse à Jérusalem, “j’exige vigoureusement qu’aucun mal ne leur soit fait et qu’ils soient libérés immédiatement”.

Dix contractuels japonais avaient péri il y a deux ans, en janvier 2013, dans une attaque menée par des jihadistes sur le complexe gazier d’In Amenas, en Algérie. Cette attaque, suivie d’une prise d’otages, s’était soldée par la mort de 40 employés de dix nationalités et 29 assaillants.