Le mariage forcé d’une ado tchétchène enflamme les réseaux sociaux

Le mariage forcé d’une ado tchétchène enflamme les réseaux sociaux

Samedi 16 mai à Grozni, la capitale tchétchène, une jeune fille de 17 ans a été mariée de force à un chef de la police locale, de 30 ans son aîné et déjà marié. Depuis, la colère gronde sur les réseaux sociaux pour dénoncer une union aussi abusive qu’illégale, la polygamie et les mariages précoces étant proscrits dans le pays.

Inutile de chercher un quelconque cliché de Louisa Goïlabieva souriante lors de son mariage le 16 mai dernier à Grozni, la capitale de la Tchétchénie : il n’y en a aucun. Âgée de 17 ans, cette jeune fille issue d’un milieu modeste a été mariée de force à Najoud Goutchigov, un chef de la police de la région de Noja-Yourt sous le regard “bienveillant” de Ramzan Kadyrov, le président tchétchène qui a comparé leur union à celle de Kate Middleton au prince William  (…)
Lefigaro.fr