Le monde condamne l’usage de la torture par la CIA

Le monde condamne l’usage de la torture par la CIA

Les appels se sont multipliés mercredi aux Etats-Unis et dans le monde pour réclamer des poursuites judiciaires sur l’usage de la torture par la CIA, un dossier que l’administration Obama semble cependant considérer comme clos.
Au moment même où les Américains découvraient le rapport accablant du Sénat sur la brutalité des interrogatoires de dizaines de détenus dans des prisons de la CIA, le ministère de la Justice a d’emblée prévenu que le dossier ne serait pas rouvert.
Un responsable du ministère, sous couvert d’anonymat, a indiqué qu'”aucune information nouvelle” n’avait été trouvée dans le rapport publié mardi, depuis une “enquête approfondie” menée en 2009. “Nous nous tenons à notre première décision de ne pas engager de poursuites pénales”, a-t-il déclaré.
Certains dirigeants et organisation de défense des droits de l’homme ont déclaré que le gouvernement américain doit répondre et assumer sa responsabilité dans ce dossier.
Les organisations de défense des droits de l’homme et des avocats ont exhorté Washington à engager des poursuites à l’encontre des responsables impliqués…