Le prince saoudien Majed bin Abdullah ben Abdulaziz Al Saud accusé d’avoir obligé 3 femmes à le regarder avoir une relation homosexuelle

Le prince saoudien Majed bin Abdullah ben Abdulaziz Al Saud accusé d’avoir obligé 3 femmes à le regarder avoir une relation homosexuelle

Le fils de feu le roi Abdallah a déjà été accusé d’avoir sexuellement agressé une de ses employées en la forçant à lui faire une fellation, de l’avoir séquestrée et de l’avoir battue.

“Je suis un prince et je fais ce que je veux”. Le prince saoudien Abdulaziz Al-Saud, fils de feu le roi Abdallah, est accusé d’avoir eu une relation sexuelle avec un homme de son personnel, sous l’emprise de la cocaïne. Il aurait menacé de tuer les femmes qui refusaient ses avances. Il aurait également agressé sexuellement une femme de chambre, selon des informations exclusives du Daily Mail Online.

Le Prince est désormais face à de nombreuses accusations. Un procès au civil a même été intenté par trois femmes du personnel de son manoir de Beverly Hills, à Los Angeles, estimé à 37 millions dollars. Il aurait fait des avances sexuelles à plusieurs reprises. Les documents ont été déposés par des avocats agissant pour trois employés de sexe féminin d’Al-Saud.

Les documents apportent des détails souvent sordides. L’une des plaintes raconte comment le prince a tenté d’uriner sur le trio tout en hurlant : “Je veux faire pipi”. Il a également menacé de tuer l’une des femmes si elle refusait d’avoir des rapports sexuels avec lui. Il aurait sauté sur une autre et se serait frotté contre elle “d’une façon sexuelle et agressive”. Lorsqu’on lui a demandé d’arrêter, Al-Saud aurait alors crié : “Je suis un prince et je fais ce que je veux. Vous n’êtes rien!”

Les trois femmes affirment avoir vu le prince se faire “caresser” le pénis par un homme (…)
lire la suite sur Atlantico