Le Programme alimentaire mondial obligé de suspendre l’aide aux réfugiés en Syrie

Le Programme alimentaire mondial obligé de suspendre l’aide aux réfugiés en Syrie

Le drame des réfugiés syriens s’aggrave. Le Programme alimentaire mondial (PAM) a aujourd’hui annoncé la suspension de son programme d’aide alimentaire à travers des bons d’achat à 1,7 million de réfugiés syriens dans les pays limitrophes de ce dernier, faute de moyens financiers. Ce qui, selon Muhannad Hadi, coordinateur régional du PAM, va mettre en péril la santé et la sécurité des réfugiés et pourrait même provoquer de nouvelles tensions, l’instabilité et l’insécurité dans les pays limitrophes d’accueil
L’agence spécialisée de l’ONU, dont le siège est à Rome, a annoncé “avoir été contrainte” de suspendre ce programme en direction des “réfugiés syriens en Jordanie, au Liban, en Turquie, en Irak et en Egypte” qui pouvaient grâce à ces bons acheter de la nourriture dans les magasins sur place.
Depuis le début de la crise Syrienne en 2011, le PAM a assuré une aide alimentaire à des millions de personnes déplacées en Syrie et à 1,8 million de réfugiés syriens dans les pays limitrophes.
express.fr