Le rapport special d’ADH ,Irak/Syrie : Origines et expansion du califat de la terreur

Le rapport special d’ADH ,Irak/Syrie : Origines et expansion du califat de la terreur

Rappel historique
L’organisation islamique qui sévit actuellement à cheval entre l’Irak et la Syrie est née à l’initiative d’Al-Qaeda en 2006. D’abord nommée « État islamique en Irak » (EII), elle devient le fer de lance d’une coalition qui s’oppose à la fois au gouvernement à dominance chiite et à la présence militaire américaine. Les rangs du mouvement gonflent rapidement grâce à une politique de la terreur et d’une fourniture de services sociaux de base. Dans le but de lutter contre les filières jihadistes, les Américains décident, dès 2007, d’accroître leur présence militaire, de financer et d’entraîner des forces supplétives sunnites baptisées « sahwa » . Cette stratégie parvient à rallier une grande partie de la mouvance sunnite à la lutte contre l’EII. Dans un premier temps moribonde, l’organisation parvient ensuite à se renforcer à cause de l’instabilité chronique du pays et de la marginalisation continue des sunnites par le gouvernement de Nouri Al-Maliki. Enfin, les jihadistes bénéficient également du retrait définitif des États-Unis et du déclanchement de la guerre civile en Syrie. Revigoré, l’EII fait alors un retour fulgurant sur le devant de la scène. Misant sur une dérive confessionelle du conflit syrien, l’EII fonde en 2012 une branche syrienne, la « Jabhat Al-Nosra » . Toutefois, au fil du temps et s’appuyant sur ses victoires, Al-Nosra semble se détacher complètement de l’organisation originelle, l’EII.

Lire le rapport complet 

Write a Comment

Only registered users can comment.