Les catastrophes climatiques ont fait 600.000 morts en vingt ans selon l’ONU

Les catastrophes climatiques ont fait 600.000 morts en vingt ans selon l’ONU

Les catastrophes climatiques ont tué plus de 600.000 personnes dans le monde au cours des vingt dernières années, selon un rapport de l’ONU, publié à une semaine de la Conférence sur le climat. Le rapport précise que la grande majorité des décès ont été enregistrés dans des pays à faible revenu, notamment aux Philippines, qui avait été frappé de plein fouet, en 2013, par le typhon Haiyan, l’un des plus puissants jamais connu.

Outre les morts, l’ONU estime à plus de 4 milliards le nombre de personnes blessées, devenues sans-abri ou ayant eu besoin d’une aide d’urgence. Typhons, cyclones, inondations sont devenus de plus en plus fréquents et dévastateurs. A la longue liste des phénomènes, liés au dérèglement climatiques, s’ajoute la sécheresse qui frappe notamment la Chine, le pays qui a enregistré le plus grand nombre de catastrophes, depuis 1995, avec les Etats-Unis, durement frappés cette dernière décennie par les ouragans Sandy et Katrina. Dans ce contexte, l’ONU appelle les pays du monde à un compromis ambitieux sur le climat lors de la Conférence de Paris. La réduction des émissions de gaz à effet de serre et la transition vers une économie verte, décarbonée, doivent être plus que jamais des priorités.

Euronews