Les immigrés les plus victimes de discrimination à l’embauche

Les immigrés les plus victimes de discrimination à l’embauche

Dans son rapport “Perspectives des migrations internationales 2014” publié lundi 1er décembre, l’OCDE aborde le fait migratoire sous tous ses aspects, y compris celui de la discrimination à l’embauche.
L’OCDE a réalisé une “cartographie” mondiale des discriminations à l’embauche : à CV équivalent, les immigrés et leurs descendants doivent envoyer deux fois plus de candidatures que les autres candidats avant d’être convoqués à un entretien d’embauche. En France ce sont les noms à consonance provenant d’Afrique du Nord et d’Afrique subsaharienne qui occupent le haut du tableau, sans que l’on sache pour les autres origines. Cela entre-t-il en cohérence avec les chiffres de l’immigration en France?
En Espagne et en Belgique ce sont les Marocains qui sont les premiers discrimnés de la sorte, en Allemagne, les Turcs, au Royaume-Uni, à peu près toutes les minorités visibles…
lire la suite sur Atlantico