L’ONU appelle à combler les lacunes actuelles en matière de lutte contre la violence sexuelle dans les conflits

L’ONU appelle à combler les lacunes actuelles en matière de lutte contre la violence sexuelle dans les conflits

Lors d’un débat du Conseil de sécurité de l’ONU sur la violence sexuelle dans les conflits, deux hauts responsables de l’Organisation ont appelé jeudi les 15 membres à définir de nouveaux outils pour améliorer la réponse globale à cette question.

« Partout dans le monde, nous sommes les témoins d’un nombre effroyable d’actes de violence sexuelle commis en période de conflit », a déclaré le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, ajoutant que l’élan politique mondial actuel avait toutefois permis de réaliser certains progrès, y compris faire voler en éclat les tabous entourant cette question.

A ce titre, le chef de l’ONU a mentionné les résolutions du Conseil de sécurité qualifiant la violence sexuelle de crime de guerre, crime contre l’humanité et acte constitutif de génocide, ainsi que la proclamation du 19 juin en tant que Journée internationale pour l’élimination de la violence sexuelle dans les conflits.

M. Ban a noté que le déploiement sur le terrain de conseillers en matière de protection des femmes au sein des missions de la paix de l’ONU a contribué à un meilleur suivi des cas de violence sexuelle dans les conflits. Il a par ailleurs affirmé que les Nations Unies poursuivraient leurs efforts pour que les Casques bleus « respectent les normes d’intégrité les plus élevées envers les populations qu’ils défendent » (…)

Lire la suite sur un.org