L’ONU s’attaque au problème des abus sexuels commis par des Casques bleus

L’ONU s’attaque au problème des abus sexuels commis par des Casques bleus

Le Conseil de sécurité des Nations unies a adopté vendredi avec difficulté une résolution qui s’attaque pour la première fois aux abus sexuels commis par les Casques bleus, un problème récurrent et particulièrement aigu en Centrafrique ou en République démocratique du Congo.

La résolution prévoit de rapatrier des contingents entiers de Casques bleus en cas de soupçon d’abus sexuels ou d’exploitation sexuelle.

Si un pays ne prend aucune mesure contre ses soldats fautifs, il pourra même être écarté totalement des opérations de maintien de la paix.

Le vote a été acquis par 14 voix favorables et une abstention (l’Egypte), après le rejet d’un amendement égyptien qui aurait édulcoré le texte.

Cette initiative avait d’emblée suscité des réserves de la part de plusieurs pays dont la Russie, l’Egypte et le Sénégal (…)
AFP