Manama: les forces bahreïnies ont arrêté des dizaines de manifestants

Manama: les forces bahreïnies ont arrêté des dizaines de manifestants

Les forces de sécurité bahreïnies ont pris d’assaut les maisons des manifestants anti-gouvernementaux dans les différents quartiers de la capitale, Manama, arrêtant des dizaines de personnes.

Les raids ont eu lieu dans différents quartiers et villages, y compris Sitra, Diya et Malkiya, à Manama, le mardi soir.

Selon le site Web Bahreïni d’al-Mérat, 45 manifestants ont jusqu’ici été arrêté par les forces de sécurité d’Al Khalifa au cours des dernières 24 heures. Pendant ce temps, les gens sont descendus dans les rues de Diya pour dénoncer l’arrestation des manifestants pacifiques par le régime.

Le régime de Manama continue d’arrêter les manifestants pour faire taire les voix de l’opposition et intimider les gens dans le but de mettre un terme à des rassemblements et des manifestations.

Depuis le mi-Février 2011, des milliers de manifestants anti-régime ont eu lieu dans les rues de ce petit royaume du Golfe Persique, appelant à la famille Al Khalifa à quitter le pouvoir.