Mexique: découverte du corps d’un journaliste enlevé le 2 janvier

Mexique: découverte du corps d’un journaliste enlevé le 2 janvier

Le corps d’un journaliste, enlevé à son domicile le 2 janvier, a été découvert dimanche dans une petite localité de l’Etat de Veracruz situé à l’est de Mexico.
Le cadavre de Moises Sanchez Cerezode, 49 ans, a été découvert enveloppé dans un sac à Fabio Altamirano, une petite bourgade de 20.300 habitants dans l’Etat de Veracruz, a annoncé au cours d’une conférence de presse Luis Angel Bravo.

La mort de Moises Sanchez, propriétaire et rédacteur en chef du quotidien La Union de Medellín remonte à une vingtaine de jours, a déclaré le gouverneur de l’Etat de Veracruz, et il porte à 11 le nombre de journalistes assassinés depuis 2010 dans cette région.

Moises Sanchez avait déclaré sur les réseaux sociaux être victime de menaces de mort, peu avant d’être enlevé le 2 janvier à son domicile à Medellin, une ville de 59.000 habitants située à 400 km de Mexico.

Selon l’organisation française Reporters sans Frontières (RSF), le Mexique est en tête des pays où l’exercice du journalisme se révèle le plus dangereux, avec 82 journalistes tués entre janvier 2000 et septembre 2014.