Moscou : L’opposition russe de nouveau dans la rue pour exiger des élections libres

Moscou : L’opposition russe de nouveau dans la rue pour exiger des élections libres

L’opposition russe appelle ses partisans à descendre dans la rue samedi à Moscou pour exiger des élections libres. La manifestation, non autorisée, se déroulera presque sans leader puisque les condamnations se sont multipliées depuis l’action de protestation le weekend dernier dans la capitale russe, qui s’est soldée par près de 1.400 interpellations. Les tribunaux russes ont également placé 88 personnes en détention provisoire et condamné 332 autres à des amendes. Trois enquêtes pour “violences” à l’encontre de la police ont été lancées, un délit passible de cinq ans de prison.

La contestation a démarré après le rejet des candidatures indépendantes aux élections locales du 8 septembre, qui s’annoncent difficiles pour les candidats soutenant le pouvoir dans un contexte de grogne sociale.

Selon l’opposition, la détermination des autorités à barrer l’entrée de ses candidats au Parlement de Moscou lors du scrutin du 8 septembre s’explique par le fait qu’ils pourraient découvrir et dénoncer en cas de victoire les nombreux circuits de corruption et de détournement dans la gestion d’une ville au budget annuel faramineux de 38 milliards d’euros.