Nigeria: 23 personnes décapitées et des maisons incendiées dans un village

Nigeria: 23 personnes décapitées et des maisons incendiées dans un village

«Ils ont décapité 23 personnes et incendié des maisons. (…) Près de la moitié du village a été détruit», a affirmé le député nigérian Mohammed Adamu. Buratai, un village du nord-est du Nigeria, a été attaqué dans la nuit de vendredi à samedi, quelques heures avant que n’ouvrent les bureaux de votes pour les élections présidentielles et parlementaires. Selon le député, l’attaque a été perpétrée par «des hommes armés» soupçonnés d’être des insurgés.

Une infirmière de l’hôpital de Biu, grande ville la plus proche, a dit avoir reçu 32 blessés et a elle aussi indiqué que de nombreuses personnes avaient été décapitées.

Sept personnes tuées dans des attaques de bureaux de vote

Si, samedi après-midi, cette attaque n’avait pas été revendiquée, elle ressemble à d’autres raids menés par Boko Haram dans l’Etat de Borno – où se trouve Buratai-, où des civils ont été massacrés par dizaines à plusieurs reprises (…)

Retrouvez cet article sur 20minutes.fr