Nigeria: Boko Haram transforme les enfants en porteurs de bombes

Nigeria: Boko Haram transforme les enfants en porteurs de bombes

La mort est venue d’une fillette. La bombe qu’elle portait sur elle a tué cinq personnes ce dimanche dans le nord-est du Nigeria. Enième attentat dans cette région en proie aux violences du groupe islamiste Boko Haram dont le président nigérian a reconnu avoir sous-estimé la capacité de nuisance. On croit réver.

Elle avait 7 ans. L’âge où l’on joue à se raconter des histoires de quand on sera grand. On regarde ces adultes qui impressionnent en se demandant ce que l’on gardera d’eux et ce que l’on leur laissera. Cette fillette au Nigeria n’a pas eu le temps de jouer, ni de grandir. Les grands de Boko Haram n’ont pas voulu. Contrairement à ce que l’on peut lire, elle n’a pas actionné la ceinture d’explosif qu’elle portait sur elle, comme peuvent le faire des kamikazes plus ou moins endoctrinés. Dans une conversation la semaine dernière, un proche du président du Niger Issoufou, engagé dans la guerre contre Boko Haram, m’expliquait ce qui est devenu le modus operandi de ces barbares…

Lire la suite