Nigeria : plus de 21 morts dans une attaque de Boko Haram

Nigeria : plus de 21 morts dans une attaque de Boko Haram

Un attentat suicide a fait dix morts samedi dans une mosquée de Maiduguri, capitale de l’Etat de Borno dans le nord-est du Nigeria, quelques heures après une attaque du terroristes  de Boko Haram qui a fait onze morts dans les faubourgs de la ville, a-t-on appris de source médicale.

Les affrontements avec l’armée nigériane se sont déroulés aux premières heures de la journée près de la petite communauté de Mule, à une dizaine de kilomètres de Maiduguri, selon de source militaire.

Des milliers de personnes ont péri et 1,5 million d’habitants ont été déplacés par les combats en six années d’insurrection de Boko Haram.

Au début de l’année, les combattants de Boko Haram contrôlaient un territoire grand comme la Belgique dans le nord-est du Nigeria mais depuis ils ont été repoussés au fil d’offensives menées par l’armée nigériane, qui a reçu l’appui de troupes tchadiennes et nigériennes.