Nouveau rapport de l’ONU: 191 000 morts dans le conflit syrien

Nouveau rapport de l’ONU: 191 000 morts dans le conflit syrien

La Haut-Commissaire de l’ONU aux droits de l’homme, Navi Pillay a annoncé que plus de 191 000 personnes ont été tuées depuis le mars 2011 en Syrie, date où le conflit a éclaté. Dans ce nouveau rapport, l’ONU n’a pas pu établir une distinction entre combattants et civils. Seule certitude, plus de 85% des morts sont des hommes, et au moins 8 803 victimes sont mineurs.
Par ailleurs, le rapport onusien souligne que la majorité des morts documentés ont été tués dans le gouvernorat de la périphérie rurale de Damas (39 393), suivi d’Alep (31 932), puis de Homs (28 186), d’Idlib (20 040), de Deraa (18 539) et enfin de Hama (14 690).

«Les assassins, les destructeurs et les tortionnaires en Syrie et en Irak ont été encouragés et enhardis par la paralysie internationale… [C’est] scandaleux qu’en dépit de leurs énormes souffrances, la situation difficile des blessés, déplacés, détenus et familles de personnes tuées ou disparues n’attire plus guère l’attention», a dénoncé la Haut-Commissaire de l’ONU aux droits de l’homme.

Write a Comment

Only registered users can comment.