OIT: L’égalité hommes-femmes au travail ne progresse pas suffisamment

OIT: L’égalité hommes-femmes au travail ne progresse pas suffisamment

Vingt ans après l’adoption par le plus vaste rassemblement de femmes au monde d’un programme ambitieux pour promouvoir l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes, les femmes sont dans une situation à peine meilleure au regard de l’égalité au travail.

«Les femmes qui travaillent sont-elle en meilleure posture aujourd’hui qu’il y a vingt ans?», s’est interrogé le Directeur général de l’OIT, Guy Ryder. «La réponse est un oui nuancé. Ces progrès ont-ils répondu à nos attentes ? La réponse est résolument non. Nous devons faire preuve d’innovation, recentrer le débat et redonner la priorité au respect des droits des femmes au travail, à la promotion de l’égalité des sexes et à l’autonomisation économique des femmes».

Le bilan des progrès accomplis dans la mise en œuvre de la Déclaration et du Programme d’action adoptés lors de la Quatrième conférence mondiale sur les femmes à Beijing en 1995 est mitigé, indique l’OIT dans une note d’information préparée pour cette Journée internationale de la femme .

Parallèlement, l’OIT a aussi publié un nouveau document de travail sur «l’écart salarial lié à la maternité» qui pénalise souvent les femmes dans le monde, en plus et au-delà de l’écart salarial qu’elles connaissent déjà en tant que femmes. Selon ce document, L’écart salarial lié à la maternité: analyse des problèmes, théorie et données internationales (The motherhood pay gap: A review of the issues, theory and international evidence ), les mères gagnent souvent moins que les femmes sans enfant, selon le lieu où elles vivent et le nombre d’enfants qu’elles ont (…)

Lire la suite sur  www.ilo.org